lundi 06 février

P'aroles.

Mais où sont passées les lumières/Qui nous guidaient?/Peut-être étions nous trop fiers/Pour baisser la tête./Le monde a tourné sans nous,/Sans nous attendre./Les ténèbres sont partout/Couvertes de cendres.Mais souviens-toi/Que l'on s'aimait quand même./Nous étions si jeunes, si fiers/Et, comment le dire,/Nous avons perdu la lumière,/L'étoile qui caressait nos paupières./Tout m'est égal.Et quand même/On se souvient,/On se rappelle/De quelque chose/Qu'on pose près du lit,/D'une lumière/Qui brillait la nuit.g.manset
Posté par Euphrasie à 13:09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 06 février

- pas -

Je pouvais bien ouvrir mes mains à d'autres soleils, au dessus de la paume une flamme blanche s'étalait. Au second plan, des dunes grises à perte de vue, j'en perdais la voix, elles m'aveuglaient.Gigantesque, j'avais décidé, couchée sur le parquet, un Ave Maria fébrilement ému flanchait derrière, dessous.Oui, vraiment, comme des cloisons éteintes, des chemins démultipliés, des pluies de passerelles, de ponts, de quais. En tous sens, en tous envers. Encerclée par des saules multiples, aux feuilles comme des tintements de clefs,... [Lire la suite]
Posté par Euphrasie à 13:01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 04 février

- si elle -

Hier je crois que la journée était belle à mangeril y avait un vent froid dehors et des monticules de couvertures comme forteresseet comme toute forteressecelle ci fut attaquéeprise d'assaut sans insula lumière alors prenait des photographiestoutes en flouet en clair-obscurla lumière faisait sensationen allant et venantpour que les peaux deviennentpeinture à l'huileà genoux quand je m'y mettaisje ne dirais pasque je tournais la têtepour empêcherla neige qui ne tombait pas du cieldégringoler de mes cilset alors les heuresse serraient... [Lire la suite]
Posté par Euphrasie à 18:29:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 04 février

Posté par Euphrasie à 14:12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 03 février

alors ça alors
Posté par Euphrasie à 22:05:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 03 février

La fièvreretientles trainsmais parfoiscelui qu'elle étreintse déliesort du litrejoint le trainet somnolejusqu'au quaiattendumême si cielgrisfièvre...
Posté par Euphrasie à 12:57:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 02 février

-mi-

Dégats des garçons, des garçonnières au mur vert, dégats des eaux, des autres et des portes qui grincent.A s'entendre tout est catastrophique, mais les sorcières balayent tout de même derrière elles,les murs taupe couleur poussièreil n'y a plus de murou tropDes pates, dépatouillée, barbouillée.Barbe rouillée.C'était du temps où les conflits se réglaient bouche close, simplement par l'intensité des regards, et celui qui perdait le plus grand nombre de cil était déclaré vaincu. L'opprobe l'auréolait. Il s'approchait du vent pour s'y... [Lire la suite]
Posté par Euphrasie à 22:03:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 janvier

Mercredides pièces à rassemblersans engouementavec les gestes en biaisen colonneen enfilade poisson glissantcomme long traitlentpentedouceet
Posté par Euphrasie à 20:18:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 14 janvier

Posté par Euphrasie à 13:09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 13 janvier

* sait jongler ** un peu *
Posté par Euphrasie à 20:29:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]