lundi 26 février

- mo -

Je suis le cache-misère réverbèrej'optimise mes arrières.Pas de remèdestentons un transfertd'étoile à étoile.Les deux faisant unsont seuls à présentloin du macadamhouleux sous un ciel cramoiside joie étourdie.Je suis le cache-misère réverbèreet devant mes demains blancsou noirstapis de mystères.Tentons une transitionje tiens à nos chimèreset les mots sontou des salaudsou des oiseauxmalades.Je suis le cache-misère réverbèreet la rage me monte aux yeux.J'ai des soupçons quant à l'approchedu demi-nousvers mes ébauches d'explications.Et... [Lire la suite]
Posté par Euphrasie à 21:10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 16 février

Chaud comme dans un trou, la peau fond au contact des regards. Trois chiens glapissent, ils ont cuit.Les animaux ont la peau dure et épaisse, les babines sèches, le pelage rare. La poussière avance, partout.Elle comble les interstices, les paupières, les bouches, les narines, les pores. Le sel rend aveugle, ronge les dernières pensées.Il n'y a plus de lucidité, il n'y a plus de sens, il n'y a plus d'émotion.Un paysage macabre à tous les horizons.Un  soleil menteur et cruel.Une brousse morte.Il n'y a plus le moindre espoir.La vie... [Lire la suite]
Posté par Euphrasie à 11:34:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 12 février

corde aux genoux

Posté par Euphrasie à 23:03:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 12 février

Niguedouille
Posté par Euphrasie à 22:06:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]