dimanche 16 avril

-Ton not-

tu souris au dessert
il y a des castagnettes dans ta soupe
j'ai loupé le second monde
à trop garder la tête en l'air
pour vérifer si sous tes pas
se posaient bien les berges
mes mains gardaient encore le parfum
de la truite dépecée
et d'une fleur chiffonné
contre ton cou
il n'y a pas de fin à cette histoire
des ronds dans l'autre
et l'autre allongé
sa peau qui s'étire
se plisse à oeil nu
se mue à l'humide
dans des mares de savon
les deux griffes en haut de l'épaule
le corps en glissade et son écrin qui murmure
son éclat qui s'étend

des écarts te faisaient frémir
mais c'était l'aube d'un autre jour
je frissonnais aussi
et j'avais une peur sans écho
peinte du tympan au réveil
celle de

ton évanouissement

Posté par Euphrasie à 20:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur -Ton not-

Nouveau commentaire